Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Centre virtuel de ressources

Centre virtuel de ressources

Observatoire des Risques Psycho Sociaux au sein de la Fonction Publique Territoriale Centre virtuel de ressources

« Le genre du mal-être au travail », ouvrage coordonné par Régine Bercot

Dans la droite lignée de la manifestation scientifique soutenue financièrement et scientifiquement par le DIM Gestes (séminaires mensuels et colloque « Le mal-être du genre au travail », MS Lauréate 2012) et de l’entretien de Régine Bercot mené par Rémy Ponge pour le DIM Gestes en janvier 2015 (lire l’article en cliquant ici), parait l’ouvrage » Le genre du mal-être au travail » aux éditions Octarès.

Résumé de l’éditeur :

Comment révéler mais aussi rendre compte de certains aspects du travail qui sont ignorés par les acteurs, soit parce qu’ils n’en ont pas conscience, soit parce que la mémoire les efface ou leur donne une signification qui les rend naturels et donc non dicibles ? Et pourtant le travail de terrain, l’observation, l’entretien, l’enquête ethnographique le plus souvent, permettent non seulement de révéler des faits, des comportements, des relations mais aussi de se rendre compte qu’elles sont porteuses de difficultés pour les acteurs et parfois de mal-être. La notion de mal-être a été choisie pour rendre compte de ces problèmes qui apparaissent parfois naturalisés, parfois minimisés et considérés comme normaux y compris par ceux ou celles qui ont à en subir les conséquences. Le travail effectué par les chercheurs est aussi d’expliciter les différences que crée l’existence d’un rapport social de sexe, rapport social qui interfère sur les places attribuées, sur les comportements et les représentations des acteurs.C’est dans le travail, mais aussi dans l’articulation du travail et du hors travail que se tapissent des sources de mal-être dont certaines sont ignorées des grandes enquêtes. Cet ouvrage, construit autour des résultats des enquêtes de terrain, révèle une part de l’invisible : invisibilité quant aux contraintes qui pèsent pour orienter le choix des places et des rôles, notamment des femmes dans les mondes masculins, invisibilité des impositions de sens et d’orientation des conduites.

Si les dimensions factuelles sont importantes pour analyser les conditions de travail, ce livre interroge aussi les dimensions idéelles qui sous tendent les relations entre acteurs. C’est ainsi que l’on peut débusquer ce qui atteint : des formes de vêture à respecter dans le monde des experts, des manières de se comporter et de faire face à des émotions tant dans la police que dans le soin.

Ont participé à cet ouvrage : Régine Bercot (coordinatrice MS Lauréate DIM Gestes-2012), Isabel Boni-Le Goff (coordinatrice MS Lauréate DIM Gestes-2015), Lucie Goussard (Lauréate Post-Doc DIM Gestes-2012), Anne Jacquelin, Marc Loriol (coordonnateur MS Lauréat DIM Gestes-2014), Efthymia Makridou, Haude Rivoal, Armelle Testenoire

http://www.cresppa.cnrs.fr/spip.php?article1817

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article