Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Centre virtuel de ressources

Centre virtuel de ressources

Observatoire des Risques Psycho Sociaux au sein de la Fonction Publique Territoriale Centre virtuel de ressources

10 Actions urgentes contre les RPS, extrait de la conférence " Les RPS liés aux dysfonctionnements relationnels"

Extrait de  Les RPS liés aux dysfonctionnements relationnels

Conférence Novembre 2013 - Salon ELOISE - La Réunion

 

DIAPO 16   

Actions urgentes

En résumé, voici les 10 points que nous proposons de mettre en place d’urgence par tous les acteurs du système afin que celui-ci atteigne le niveau de Responsabilité sociétale (RSE) et la performance sociale attendue de tous les acteurs :

 

1. l’union sacrée dirigeants/RH contre les TEP©, et donc les RPS, ou l’engagement  pour  la  « responsabilité de la santé physique et mentale des salariés placés sous leur responsabilité » (selon le code du travail) ;

 

2.  l’implication de tous dans la norme ISO 26000, qui définit 4 objectifs majeurs  par rapport à notre sujet (outre ceux liés à la gouvernance, à l’environnement et aux questions de consommation) :

  • le respect des droits humains fondamentaux,
  • l’épanouissement personnel et  la prise en compte des besoins,
  • le développement de la formation et le perfectionnement continu,
  • la responsabilité sociétale par une information constante et des réponses adaptées aux inquiétudes du personnel ;

 

3.  l’éthique et l’identification des besoins fondamentaux des hommes et des femmes qui travaillent, quel que soit leur statut et poste dans l’organisation, à savoir :

  • le besoin de s’Exprimer sur tout ce qui concerne le travail,
  • le besoin d’être Informé complètement et le plus clairement possible,
  • le besoin d’être Reconnu comme un interlocuteur primordial,
  • le besoin de Progresser par des explications qui donnent du sens et des formations qui apportent des compétences,
  • le besoin d’une Morale responsable et bienveillante,

comme vous le voyez c’est la stimulation d’une « PRIME »  psychosociologique ;

 

4. la formation continue et permanente pour l’ensemble du personnel, et pas seulement pour les cadres.

La Loi sur « la formation tout au long de la vie » de 2004, revisitée en 2008, permet de mettre en place diverses formes de formation professionnelle, et facilite son financement. 

Aujourd’hui les technologies, les méthodes progressent tellement vite que la formation ou remise à niveau est nécessaire à l’ensemble du personnel.

Il faut aussi mettre en place des formations régulières et brèves pour informer, expliquer, montrer ces changements aux personnels déjà dépassés.

Une étude montre qu’un jeune ingénieur détient la moitié seulement des compétences utiles à son poste au bout de 4 ans.

 

5. la formation en Communication positive©, une méthode française qui existe officiellement depuis 1997,  la méthode la plus opérationnelle et efficace pour gérer les difficultés relationnelles, et donc une base pour le management.

Ainsi chacun apprendra à identifier les comportements, les expressions verbales et les stratégies relationnelles ayant un impact dangereux sur les relations de travail.

La méthode permettra aussi d’apprendre à formuler les informations, consignes ou injonctions ; de répondre aux critiques, de convaincre ; de mobiliser l’énergie nécessaire en encourageant la motivation ; de gérer un groupe et les difficultés sous-jacentes ; de guider, former, diriger, etc... de présenter aujourd’hui cette conférence !

 

6. la formation au Management Relationnel sensible, et aux compétences relationnelles, axé sur la concertation, démontré par la communication interpersonnelle positive, et constitué par 3 autres pratiques fondamentales :

  • un recueil des descriptions des fonctions le plus exhaustif possible ;
  • l’établissement d’un référentiel de compétences et de cartes de compétences pour chaque service et chaque personne(méthode "la mesure des compétences©") ;
  • une démarche qualité de cinquième génération dans laquelle l’homme est au cœur du système.   

 

7. l’évaluation du management relationnel, et du personnel encadrant qui doit montrer l’exemple, en identifiant et améliorant  les situations managériales, le positionnement, les comportements, les pratiques, les stratégies, les objectifs, les moyens, les résultats.

 

8. la coopération intergénérationnelle, parce qu’un sénior dans un service détient le savoir-faire essentiel associé « aux ficelles du métier » qu’il est seul à connaître et à pouvoir transmettre aux autres membres de l’équipe. Et parce qu’un jeune diplômé arrive avec des compétences actualisées de nouvelles technologies et d’outils performants, dont le service a besoin et qui deviennent très vite obsolètes !

 

9. une formation très pratique avec un accompagnement personnalisé, et au sein même de l’organisme et pendant les heures de travail, pour permettre aux personnels de mieux gérer le stress et les émotions.

Ce n’est pas seulement offrir aux salariés une formation en gestion du temps ou une salle de sport, c’est surtout leur donner les moyens de perfectionner leur bien-être au quotidien par des entretiens avec des spécialistes (psychologue, médecin, coach, thérapeute)  et des méthodes applicables en entreprise avec des « rendez-vous » « relaxation », « sophrologie », « tai chi » ou « gi gonq », « yoga », « aquaplouf pour perturber la cellulite (pari tenu de placer ces mots dans la conférence) », ou encore « méditation ».

Aux Etats-Unis, existent depuis 20 ans des cliniques du stress, dans lesquelles tous les personnels sont formés et transmettent aux patients une méthode de méditation (la MBSR, Mindfullness Based Stress Reduction  mise au point par Jon Kabat-Zinn). Elle obtient de tels résultats probants sur l’amélioration des soins effectués (moins de médicaments, degré de souffrance moins élevé, récupération des patients plus rapide) que quelques médecins et psychiatres français (tel que Christophe André à l’hôpital Sainte-Anne à Paris) la mettent en place en France, et nous avons ici à La Réunion un intervenant certifié Philippe Laourde.

 

10. Donner du sens au travail, arrêter de croire que travail = souffrance, identifier les sources de satisfactions de son propre travailse rappeler les objectifs visés grâce au travail, retrouver des valeurs personnelles dans l’entreprise ou le service, réaliser un bilan personnel et professionnel des atouts et freins sur son travail, réfléchir à l’amélioration de son activité,

et si l’entreprise ou l’organisme s’engage avec bienveillance

et selon les 9 points précédents

alors vous pourrez redynamiser votre carrière

en proposant des améliorations sans être jugés.

 

Ceci est bien sûr un idéal auquel nous avons tous besoin de croire, mais vers lequel nous pouvons tendre dans la digne lignée de Deming, Crozier, Serieyx, Maslow, Mintzberg, Lenhardt ,  et ……….. Vous bien sûr !

 

http://www.sylvie-desque.mrh-consulting.fr/blog/bien-etre-travail-rh-management-rps-qvt/dix-actions-urgentes-contre-rps.html

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article