Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Centre virtuel de ressources

Centre virtuel de ressources

Observatoire des Risques Psycho Sociaux au sein de la Fonction Publique Territoriale Centre virtuel de ressources

Coût alarmant de la souffrance au travail

Extrait de  Les RPS liés aux dysfonctionnements relationnels

Conférence Novembre 2013 - Salon ELOISE - La Réunion

 

  DIAPO 3 


 

 –        Constat alarmant :

L’appellation  « Risques Psychosociaux » part d’un constat alarmant et d’une prise de conscience initiale :

comme vous le savez, depuis l’ère industrielle jusqu’à aujourd’hui,

les arrêts de travail ou les causes de l’absentéisme* ne cessent d’augmenter et provoquent des pertes financières (coût)** considérables pour les organismes publics et les entreprises ;

et ce, malgré les améliorations faites en un siècle en termes d’organisation du travail, de conditions de travail, d’environnement de travail et d’automatisation des tâches les plus ingrates (répétitives notamment, salissantes, etc.).

 

* En effet, d’après l’Expansion du 05/sept/2013, le taux d'absentéisme en France a atteint 4,53% en 2012 contre 3,84% l'année précédente. Cela représente 16,6 jours d'absence par an par salarié… mais cela ne concerne en fait que 48% de la population des entreprises privées, donc ces 48% des salariés absents comptabilisent environ une trentaine de jours chacun de perdu pour l’entreprise.

Et 59% des DRH estiment que la hausse du taux d'absentéisme est liée en premier lieu à l'état de santé des salariés : maladies saisonnières, problèmes de santé, fatigues et états de santé psychologiques. En seconde position, arrivent les conditions de travail : l'ergonomie des postes, les ambiances physiques de travail (bruit, température, lumière, odeurs, etc.) et le confort au poste. Puis, ce sont la charge de travail et l'organisation. Cette dimension fait référence à la quantité de choses à faire, aux contraintes temporelles ainsi qu'à la charge mentale de l'activité.

** Dans le même article, ces absences pour maladie, accident de travail, problèmes de trajet ou maladie professionnelle ont représenté un coût direct pour les entreprises du privé de 6,98 milliards d'euros, entre les compléments de salaires versés et le coût de remplacement des salariés absents.

 Ce coût "minimum" ne tient pas compte des coûts pour l'Etat, indique le baromètre. Le rapport de la commission des comptes de la Sécurité sociale datant de juin 2013 fait état d'un montant estimé à 8,77 milliards d'euros d'indemnités journalières versées.

L'addition des deux chiffres porte donc la facture à près de 16 milliards d'euros pour 2012.

 

Ces chiffres permettent de visualiser concrètement qu’il est urgent d’en chercher les causes. Ils sont la manifestation de difficultés physiques, psychologiques et psychosociales rencontrées par les hommes et les femmes qui travaillent.

Il faut donc en comprendre les conséquences et apprendre à identifier les causes  afin de modéliser des risques dits Risques psychosociaux et d'agir sous forme d'Actions concrètes pour une meilleure qualité de vie au travail.

 

Nous avons tout un panel de propositions d'actions éprouvées,

maintenant Trouvons des solutions ensemble...

 

http://www.sylvie-desque.mrh-consulting.fr/blog/bien-etre-travail-rh-management-rps-qvt/cout-souffrance-travail-rps.html

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article