Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Centre virtuel de ressources

Centre virtuel de ressources

Observatoire des Risques Psycho Sociaux au sein de la Fonction Publique Territoriale Centre virtuel de ressources

La formation des managers à la conduite des réformes érigée en priorité

 

Accompagner les managers dans la mise en œuvre des réformes et des projets de modernisation de l’État. C’est ce que prévoit une circulaire du ministère de la Fonction publique fixant les priorités interministérielles en matière de formation continue des agents de l’État. 


“Développer les compétences de conduite de projet et d’accompagnement du changement” ; “développer les compétences managériales dans un contexte de changement”. Tels sont les intitulés de deux modules d’une formation à destination des managers relative à la mise en œuvre des réformes et des projets de modernisation de l’État. Elle est détaillée dans une circulaire “relative aux priorités interministérielles fixées à la formation professionnelle tout au long de la vie des agents de l’État”, datée de début octobre et que le ministère de la Fonction publique vient de rendre publique [cliquez ici pour la consulter].

 

La formation professionnelle tout au long de la vie des agents publics constitue un axe prioritaire de la gestion des ressources humaines de la fonction publique”, rappelle Marie-Anne Lévêque, directrice générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP), dans ce document destiné aux secrétaires généraux, directeurs des ressources humaines, directeurs d’agence régionale de santé (ARS) ou d’établissements publics.

 

Mobiliser les équipes

 

Huit priorités sont définies. Elles concernent des champs très larges de l’action et du management public : sensibilisation à la diversité et à la prévention des discriminations, risques psychosociaux, relation entre agents et usagers, politique du handicap, etc.

En matière de conduite de la réforme, la circulaire précise : “Pour réussir la mise en œuvre des réformes, il apparaît nécessaire de renforcer les compétences de conduite de projet, conduite du changement, mobilisation des équipes mais également l’accompagnement des acteurs en charge de ces transformations.” Cette “formation-action” se veut “pragmatique et sur mesure” portant sur les situations vécues par les participants eux-mêmes.

Dans les administrations centrales et plus encore dans les échelons décentralisés, les chefs de service ont souvent été esseulés pour assumer les réorganisations liées à la Révision générale des politiques publiques (RGPP), puis à la Modernisation de l’action publique (MAP) au sein de leurs équipes. Un travers que devrait contribuer à compenser cette formation, qui vise notamment à mobiliser les équipes.

 

http://www.acteurspublics.com/2014/10/20/la-formation-des-managers-a-la-conduite-des-reformes-erigee-en-priorite

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article