Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Centre virtuel de ressources

Centre virtuel de ressources

Observatoire des Risques Psycho Sociaux au sein de la Fonction Publique Territoriale Centre virtuel de ressources

Le diagnostic des RPS au travail, éléments de théorie et étude de cas

110 F 6336866 cl4rpdvtamZzzPWS1HBld2cM7f8CNPkq

 

Patrick Gilbert, IAE de Paris, Université de Paris Panthéon-Sorbonne

 

 

Résumé :
Les années récentes ont été marquées par la préoccupation croissante du législateur pour les
risques liés au travail, au niveau de l’Union européenne d’abord, puis au niveau de ses États
membres. Si « manager les risques psychosociaux » a pu paraître, un temps, une expression à la mode, une prise de conscience s’est fait jour des enjeux associés à ces risques.

 

Prévenir les risques psychosociaux est dès lors apparu comme une impérieuse nécessité.
Malgré l’abondante littérature, l’expression « risques psychosociaux » reste assez vague, un
synonyme savant de stress ou de mal-être. Le fait d’englober les déterminants (par exemple,
le harcèlement, la violence), les processus intermédiaires (par exemple, le stress) et les effets
(par exemple, l’épuisement professionnel) sous la même dénomination, contribue sans doute
à obscurcir le débat.

Les spécialistes du domaine eux-mêmes, à l’instar des auteurs du Rapport sur la détermination, la mesure et le suivi des risques psychosociaux au travail (Nasse, Lègeron, 2008) reconnaissent que l’extrême variété des thèmes désignés par RPS est
source d’une grande confusion. Aussi ce domaine reste-t-il un sujet de débats et de
controverses auquel les praticiens de la GRH sont peu préparés.
 

Sur quelles conceptualisations et sur quelles méthodologies le diagnostic des risques
psychosociaux (RPS) peut-il se fonder ? Telle est la question centrale abordée dans la
première partie de cet article qui débouche sur la perspective d’une approche
organisationnelle des RPS. Un dispositif expérimenté dans une entreprise, dans le cadre
d’une recherche-intervention, est présenté en seconde partie.

 

Il fournit une illustration d’unedémarche de diagnostic favorisant, en raison de son contenu et de son déroulement, l’appropriation de l’expertise produite et lui conférant un caractère actionnable. . Ce travail reste cependant exploratoire en raison d’un terrain favorable ouvert aux investigations en sciences sociales et d’un contrôle externe de la recherche-intervention limité.

 


Mots clés : santé au travail, risques psychosociaux, diagnostic, recherche-intervention,
méthodologie.

 

pdf

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article