Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Centre virtuel de ressources

Centre virtuel de ressources

Observatoire des Risques Psycho Sociaux au sein de la Fonction Publique Territoriale Centre virtuel de ressources

Observer les RPS dans la FPT

obs.jpgLes RPS désignent des phénomènes de stress subis ou ressentis par des salariés (dont les agents dans la Fonction Publique Territoriale) dans le cadre de leur activité professionnelle, résultant du mode d’organisation du travail ou de l’interaction avec des personnes extérieures à l’entreprise / administration (clients / usagers par exemples).


Nous utilisons également la terminologie de « Violence Psycho Organisationnelle au travail » (VPOT) pour les qualifier.

 

Les RPS prennent plusieurs formes : harcèlement, souffrance psychique et physique, pression, surcharge de travail, malaise, burn-out, violences psychique et physique, mal-être, inquiétude, insécurité, maladie psychosomatique.


Il existe six facteurs généralement reconnus:

- les exigences du travail ;

- les exigences émotionnelles ;

- le manque d’autonomie et de marge de manœuvre ;

- le manque de soutien social et de reconnaissance au travail ;

- les conflits de valeur ;

- l’insécurité de l’emploi et du travail.

 

Ces causes peuvent se cumuler voire se renforcer, favorisant ainsi l’apparition des risques menaçant tant les individus que le bon fonctionnement d’une collectivité.

RPS-2.jpg

Des métiers ou catégories les plus concernées

 

Certains métiers ou certaines catégories semblent plus touchés. Ils recouvrent notamment :

les métiers en relation avec tous les publics, dont ceux dits sensibles (chargé d’accueil, agent de collecte, agent d’exploitation de la voie publique, agent d’accueil et de surveillance du patrimoine, gardien d’immeuble, policier municipal, agent d’intervention sociale et familiale, agent d’accueil social, travailleur social, agent d’accompagnement de l’enfance) ;

les situations professionnelles d’aide et d’écoute des usagers notamment liées à une situation d’urgence (agent de centre d’appel, agent des standards du type Allo Mairies, agent des services d’urgence sociale) ;

les métiers à forte charge émotionnelle (sécurité́, prévention, intervenants des services d’incendie et de secours, métiers du funéraire, animateurs et éducateurs sportifs, assistants d’accueil petite enfance, métiers du travail social en général, agents des écoles, des collèges et des lycées) ;

des métiers à tâches physiques usantes (généralement effectués par les catégories C) ;

des métiers d’encadrement intermédiaire ou de management stratégique

 

Professionnels des RH, agents et cadres territoriaux, responsables syndicaux et/ou universitaires, nous avons décidé d'observer les RPS dans la FPT et de mettre à disposition de divers acteurs un centre virtuel de ressources sur ce sujet.


Notre démarche intervient alors que les employeurs territoriaux (collectivités, établissements publics) doivent mettre en œuvre l'accord relatif à la prévention des risques psychosociaux (RPS) dans la fonction publique, signé le 22 octobre 2013, et notamment élaborer un plan d’évaluation et de prévention des RPS d’ici 2015.

 

Elle prend forme alors que la réforme territoriale, l’évolution des ressources des collectivités territoriales et de leurs établissements, la crise économique et sociale, interrogent avec force le modèle territorial français.

 

Karim Lakjaâ, initiateur de l'Observatoire

Directeur territorial, Docteur en droit, auditeur du cycle DR dans la FPT de l'INSET de Nancy, membre du Centre International de Recherche et Formation Appliquées au Management

 kl3.png

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article