Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Centre virtuel de ressources

Centre virtuel de ressources

Observatoire des Risques Psycho Sociaux au sein de la Fonction Publique Territoriale Centre virtuel de ressources

RPS, quelques données

Les risques psychosociaux et le stress lié au travail grèvent les budgets des organisations et des économies nationales.

 

Les travailleurs souffrant de stress lié au travail et d'autres problèmes psychologiques risquent d'accumuler de nombreuses absences au travail. Lorsque les travailleurs souffrent de stress lié au travail, ils ont également tendance à se présenter au travail même s'ils sont incapables de travailler correctement (phénomène connu sous le nom de «présentéisme»). Il en résulte une baisse de la productivité et, par conséquent, une réduction de la rentabilité de l'entreprise.

 

En Europe, le coût total des troubles mentaux (liés ou non au travail) est estimé à 240 milliards d'euros par an. Moins de la moitié de cette somme est dépensée pour faire face aux coûts directs tels que les traitements médicaux, alors que 136 milliards d'euros sont perdus en productivité, notamment à cause des absences pour raisons médicales.

 

Les statistiques nationales sont également convaincantes:

  • En France, l'on a estimé que les coûts nationaux du stress professionnel oscillaient entre deux et trois milliards d'euros en 2007.
  • Au Royaume-Uni, l'on estime qu'environ 9,8 millions de journées de travail ont été perdues en 2009-10 pour cause de stress lié au travail. Les travailleurs ont été absents, en moyenne, pendant 22,6 jours.
  • En Autriche, les troubles psychosociaux ont été désignés comme la principale raison des départs anticipés à la retraite des cols blancs, entraînant plus de 42% de départs anticipés à la retraite parmi cette catégorie de travailleurs.

L'argument est clair: prévenir et gérer les risques psychosociaux est important et permettra d'avoir des travailleurs productifs et en bonne santé, de constater une diminution de l'absentéisme, des taux d'accidents et de dommages corporels et de mieux fidéliser les travailleurs.

 

Il en résultera une performance commerciale qui, dans l'ensemble, sera bien plus importante.

 

Si vous n'êtes toujours pas convaincu, voici un dernier argument: les bénéfices commerciaux dépassent les coûts de la mise en œuvre.

 

Vous trouverez plus d'informations sur le stress lié au travail et sur la gestion des risques psychosociaux au travail sur le site web de l'EU-OSHA.

 

https://www.healthy-workplaces.eu/fr/stress-and-psychosocial-risks/the-business-case

 

 

Les statistiques font réfléchir:

  • Le stress lié au travail est le deuxième problème de santé lié au travail le plus fréquemment cité en Europe, après les troubles musculo-squelettiques. Environ la moitié des travailleurs considèrent ce stress comme un problème fréquent sur leur lieu de travail.
  • 50 à 60 % de l'ensemble des journées de travail perdues peuvent être attribuées au stress lié au travail.
  • Un récent sondage européen mené par l'EU-OSHA révèle que les causes de stress lié au travail les plus souvent citées étaient la restructuration ou l'insécurité professionnelles (72 % des répondants), le temps de travail prolongé ou la surcharge de travail (66 %), ainsi que les pressions ou le harcèlement au travail (59 %).
  • Le même sondage a révélé que près de 4 travailleurs sur 10 pensent que le stress n'est pas bien géré sur leur lieu de travail.
  • Généralement, les absences liées au stress ont tendance à être plus longues que celles provoquées par d'autres causes.

Selon les données d'Eurostat sur une période de neuf ans, 28 % des travailleurs européens affirment avoir été exposés à des risques psychosociaux qui ont affecté leur santé mentale.

 

La bonne nouvelles est que les risques psychosociaux peuvent être évités et gérés, indépendamment de la taille ou du type d'entreprise.

 

https://www.healthy-workplaces.eu/fr/stress-and-psychosocial-risks/facts-and-figures

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article